jeudi 21 avril 2011

Marathon de Marseille : 3h52'33" à travers la cité phocéenne.

Franchir la ligne d'un marathon après huit semaines de préparation est une satisfaction.
La satisfaction et le plaisir de courir dans une ville que je connais depuis près de trente ans.
Marseille a changé depuis près de quinze ans avec des quartiers en travaux permanents.

Joli sac
n°1283


Passé ses considérations extra-sportives, revenons au synopsis de la matinée :

- 5h45 : le réveil est facile avec comme objectif de manger 1/3 de gatosport, un café et boire
mon malto.


- 6h50 : de nombreux coureurs prennent le métro pour arriver aux réformés du nom de la Cathédrale.


Je reste bien couvert avec mon coach et accessoirement porteuse de sac à la consigne et photographe en difficulté de cadrage.

Je m'échauffe 3' ... puis rejoins l'extérieur du sas 3h30 - 3h59 qui est déjà saturé de coureurs de sas de 4h00 à 4h30. Le départ est donné à 8.00 AM
comme prévu mais je ne franchirai la ligne de départ qu'une minute et quatorze secondes plus tard.


Rejoindre le Vieux-Port en descendant la Canebière reste très agréable malgré un mélange de coureurs participant au semi.

Cherchez David
Très vite, chacun trouve sa place avec pour ma part l'objectif de ne pas me partir trop vite et m'épuiser.

Nous rejoignons le boulevard de Paris puis nous bifurquons le long des quais avant de filer à droite
vers la porte d’Aix. Le temps est idéal avec une température sous les 20°.


La perspective du haut de la rue d'Aix permet de visualiser la place Castellane avec cette masse
compacte de coureurs.


A présent, il faut remonter la rue de Rome après avoir croisé à nouveau la Canebière où mon attachée de presse (licenciée depuis)prend de belles photos d'autres coureurs. Ses encouragements par un strident 'Allez David" me permettent de maintenir un rythme correct.
La place Castellane sans voiture est un havre de paix vite traversée.


Nous débouchons sur l'Avenue du Prado qui est bloquée uniquement sur la chaussée droite. Je connais cette partie du parcours suite au 10 km du CG13 l'an dernier. Je me rappelle le faux-plat usant pour rejoindre l’obélisque. 


Je profite des ravitaillements pour m'hydrater avec l'eau, remplir ma gourde et avaler quelques abricots secs et m'asperger la tête.

Nous traversons les quartiers sud pour déboucher sur l'avenue de Hambourg jusqu'au pouce pour descendre dans l'autre sens.


Nous passons devant l'escale Borely pour remonter jusqu'à David (moi) avant de rentrer dans le Parc Borely côté Espace Borély.


Le parc Borely fréquenté par les marseillais (des beaux quartiers) est agréable avec quelques parties ombragées. Regardant mon GPS, je constate un léger fléchissement
de mon allure.

J' atteins le semi en 1h50 me situant dans l'allure de 5'20". Je profite de l'avenue du Prado au sortir du Parc pour
relancer avec quelques spectateurs.


Cependant le retour vers David se révèle être moins évident même si le dénivelé reste infime.
Nous filons à droite par la Corniche avec une vue sur le château d'If et la mer (bleue).

Fernandel sur la Corniche

Toujours le même

Carte postale
Il n'y a pas de vent, très présent habituellement en bord de mer, juste une petite brise qui rafraichit les participants.
Nous rejoignons le Port en passant devant la Major avec cette fois beaucoup de circulation, du bruit beaucoup de touristes sur les trottoirs qui nous encouragent à doses réduites.


Nous remontons la Canebière quelques hectomètres avant de passer devant le centre bourse, la Poste Colbert et la place Carnot.
Mes cuisses et mollets commencent à tirer, ce qui est normal mais les kilomètres déroulent à un rythme régulier me permettant d'atteindre le km 30 en 2h40. Je sais que sauf chute ou blessure, je terminerai le marathon.
Nous repassons par le boulevard de Paris, sur les lignes du tram avant d'enchainer la partie
la moins roulante (peut-être la fatigue) avec une succession de petites montées qui n'apparaissent pas clairement sur Garmin connect.

Nous courons sous l'A55 dans un environnement moins agréable mais c'est aussi ça Marseille !
Le fameux mur du 35ème km arrive, les jambes sont moins véloces mais mon cerveau semble géré cet état en continuant de m'alimenter, boire et sourire
comme un idiot (Fernandel) lorsqu'il y a des photographes.


Nous sommes nombreux à faiblir, certains s'étirent victimes de crampes, d'autres repartent pour marcher immédiatement.
De mon côté, ma vitesse a certes baissé mais reste aux environs de 6'00 le km comme suite :entre le 36ème et 40ème km (6'02"-6,08"-6'11"-6'10"-6'02")
Nous apercevons les coureurs dans l'autre sens, et je confonds le ravitaillement des 35 km avec celui des 40 ! Cette partie sera plus longue que prévu pour retourner dans le sens de l'arrivée.
Ça monte trop à mon goût mais tout le monde souffre même avec le sourire.

Le km 40 apparait et je me décide à donner le meilleur sur les deux derniers km me permettant de dépasser des participants à l'arrêt en réussissant à passer sous les 6' (5'55" et 5'47").
L'euphorie de l'arrivée, les encouragements du public et le Vieux-Port permettent à chacun de finir ce marathon dans les meilleures conditions possibles.

Le dernier virage à gauche nous permet d'entrevoir la ligne d'arrivée à 500 m puis indiquée à 200 m. 

Je prends encore du plaisir, franchis la ligne, le signal retentit : 3'53'47 (temps officiel retenu par la FFA) mais en réalité 3'52'33" (temps réel).
Arrivée

C'est fini ! Beaucoup trop de monde sur la ligne d'arrivée, le ravitaillement est à quelques mètres seulement, je bois beaucoup, mange un peu et m'assoit sur le trottoir.
Je suis seul dans la foule essayant de profiter des derniers moments de ce marathon qui reste vraiment un moment à part dans la vie d'un coureur à pied.

C'est seulement mon deuxième après Paris en 2009 améliorant au passage ma première marque de 41'57" soit 1 minute plus vite au km !
Ci-dessous le tracé du parcours.




kmtemps au kmtemps cumuléD+D-Allure moy.best allureC
100:05:1400:05:1402505:1403:5078
200:05:1200:10:264405:1304:3379
300:05:2300:15:4916805:1604:0680
400:05:1400:21:030905:1603:4982
500:05:2200:26:2515005:1703:3180
600:05:1100:31:36151005:1604:0981
700:05:0700:36:435705:1503:3181
800:05:0900:41:526005:1403:1779
900:05:1400:47:060605:1404:2779
1000:05:1700:52:230805:1404:2680
1100:05:2300:57:466505:1504:1780
1200:05:3201:03:1818005:1704:3779
1300:05:1101:08:299705:1604:3379
1400:05:1201:13:4101305:1604:2979
1500:05:1701:18:5801205:1604:4679
1600:05:1901:24:171005:1604:3879
1700:05:2101:29:3810305:1604:0480
1800:05:1101:34:4901605:1604:4979
1900:05:1401:40:030005:1604:1478
2000:05:2101:45:243405:1604:0980
2100:05:2801:50:522005:1704:4579
2200:05:2201:56:140005:1704:5078
2300:05:3002:01:447805:1804:4679
2400:05:2002:07:049005:1804:4679
2500:05:2402:12:280305:1804:5579
2600:05:3602:18:040505:1905:1079
2700:05:2602:23:3011005:1904:4578
2800:05:2802:28:583305:1904:5979
2900:05:2602:34:24161805:1904:3279
3000:05:3502:39:598005:2004:4679
3100:05:3202:45:3131605:2004:4479
3200:05:4102:51:1215005:2104:1181
3300:05:2602:56:3871605:2104:0279
3400:05:4403:02:220505:2204:0182
3500:05:5303:08:150205:2305:0080
3600:06:0203:14:174205:2404:5579
3700:06:0803:20:255005:2505:0280
3800:06:1103:26:365705:2604:2980
3900:06:1003:32:466805:2705:0280
4000:06:0203:38:480205:2804:5780
4100:05:5503:44:435005:2904:1380
4200:05:4703:50:3091405:2904:4579
42,19500:01:4003:52:330005:3104:2124
total03:52:3303:52:3322024705:3103:173,362
Vous pouvez retrouver votre arrivée sur France 3 Marseille
temps réel et officiel
 

5 commentaires:

raidlighter a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
raidlighter a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
raidlighter a dit…

belle perf ton plan a porté ses fruits

thierryfaucon a dit…

Bravo David, ton entrainement rigoureux a payé!
Beau récit également.
Il faut maintenant que Fernand... ooops David récupère...

Guillaume BRESSON a dit…

Bravo Fernandel, tu feras encore des progrès avec un peu plus de régularité dans ton allure lors des 15 ers km.
Sympa les photos, le smile à la Fernandel. Bravo !